Pensée du jour:
Ce n'est point le temps qui manque, c'est nous qui lui manquons.
Paul Claudel

 

 

Nous considérons comme partie constitutive de notre mission d'évangélisation:

 

La libération
intégrale de l'homme

 

L'action pour
la justice et pour la paix

 

La participation au développement
 

 

Nous nous devons d'être
"les avocats, les soutiens et les défenseurs des faibles et des petits" contre tous ceux qui les oppriment.
(Règle de Vie Spiritaine, no 14)
    

...
Nouvelles récentes
 
Bolivie - 10-oct.-2014
Morales sans doute réélu ce dimanche pour "continuer à réduire la pauvreté"
“Aux récentes élections du Brésil, nous avons eu une surprise avec le bon résultat réalisé par le second candidat même si cela n'était pas prévu dans les sondages. Ici, en Bolivie, tous les sondages semblent confirmer une même hypothèse, celle d'Evo qui devrait l'emporter haut la main » raconte à la MISNA monseigneur Eugenio Coter, vicaire apostolique de Pando, une région de l'extrême nord à la frontière péruvienne et brésilienne qui s'étend sur 86 000 km.

Sao Tomé et Principe - 10-oct.-2014
Des élections sur fond de promesses et participation
À quelques heures des élections au São Tomé et Príncipe, la rédaction de la MISNA a tenu à joindre des missionnaires présents dans l'ancienne colonie portugaise pour en savoir un peu plus sur la situation.

International - 10-oct.-2014
Le Prix Nobel pour la paix attribué à Malala Yousafzai et Kailash Sathyarthy
La commission norvégienne du Prix Nobel pour la paix a attribué cette récompense à Malala Yousafzai et Kailash Sathyarthy “pour leur lutte contre l'exploitation des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les mineurs à être instruits”.

Pérou - 10-oct.-2014
Fin de la grève des médecins au bout de 150 jours
Suite à un accord signé avec le Ministère de la Santé, les médecins de la santé publique au Pérou ont décidé de mettre fin à la grève ayant débuté il a 150 jours de cela.

Madagascar - 10-oct.-2014
L'Observatoire de la vie publique considère que la crise continue
L'Observatoire de la vie publique à Madagascar a livré un bilan sans concession des neuf premiers mois de mandat des dirigeants élus en 2013. Dans une lettre ouverte intitulée “La République titubante” publiée par les principaux médias de l'ile, le Selafi –un cercle de réflexion sur la politique, la vie sociale et qui lutte contre la corruption- lance de graves accusations contre les autorités qui auraient dû faire sortir le pays d'une crise qui dure depuis des années.