International

 
International - 11-Dec-2015
APPEL EN MUSIQUE DE DAKAR POUR LE CLIMAT ET LES RÉFUGIÉS
Ils se sont définis les "griots de l'environnement" en reprenant le rôle des poètes et des chansonniers de l'Afrique de l'Ouest, gardien de la mémoire historique, et ce sont les musiciens africains qui animeront un concert ce vendredi soir Place de l'Obélisque pour appeler les leaders du monde à conclure un accord contraignant sur la question du changement du climat, alors que la Cop 21 – 21ème Conférence des Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur le changement du climat – terminera quelques heures plus tôt à Paris.

Les protagonistes de l'initiative comprendront parmi eux le fameux représentant sénégalais de la World Music, Baaba Maal, son compatriote, le rappeur Didier Awadi, et le groupe ivoirien Magic System, dont les membres militent également pour  l'environnement. "À côté des discours techniques et politiques à Paris, nous les artistes nous allons, avec nos messages, apporter un peu d'émotion pour toucher les cœurs des gens afin de les amener, tant soit peu, à changer de comportement vis-à-vis de l'environnement. Ce, en attendant que nos politiques prennent les bonnes décisions et trouvent un accord qui sera concluant et décisif pour la survie de l'humanité", a expliqué Didier Awadi, pour présenter l'événement, parrainé par le gouvernement du Sénégal, l'Union Européenne et les ambassades de France, Allemagne et des Pays-Bas.

L'un des thèmes sur lesquels porte la campagne de sensibilisation lancée par cet événement est celui des migrations dérivées des changements climatiques. Les réfugiés climatiques existent, a encore martelé le rappeur, en évoquant un problème particulièrement tangible en Afrique : selon les estimations des Nations Unies, les réfugiés climatiques sur le continent pourraient passer à 50 millions d'ici 2060.

 

PDF