Arabie saoudite

 
Arabie saoudite - 11-Sep-2012
Les femmes manifestent elles aussi à Riad contre les détentions préventives
Des dizaines de personnes ont participé à l'une des rares manifsetations publiques de Riad pour protester contre les détentions préventives de leurs conjoints ou amis.

Le rassemblement, tenu devant les bureaux du procureur général de la ville, a vu la participation de nombreuses femmes. La police en tenue antiémeute a quant à elle surveillé le groupe de manifestants et militants sans toutefois intervenir.

Les autorités saoudiennes soutiennent qu'aucun prisonnier politique n'est actuellement détenu dans les prisons du pays, mais près de 5300 personnes ont été emprisonnées sans procès, officiellement pour des "raisons de sécurité". Parmi elles – selon ce qu'ont souvent dénoncé les associations de défense des droits de l'homme – figureraient notamment des vieillards et des mineurs.

La rigide monarchie saoudienne a jusque là passé indemne les révoltes qui ont secoué de nombreux pays arabes, allant jusqu'à renverser les régimes de l'Egypte, de la Tunisie, de la Libye et du Yémen et à déstabiliser le Bahreïn et provoquer une guerre civile en Syrie.

Il y a un an, immédiatement après la chute du président Hosni Moubarak en Egypte, le roi Abdallah avait débloqué près de 110 milliards de dollars pour le budget de l'Etat et réaliser de nouveaux logements à loyers modérés et créer de nouveaux emplois.

 

PDF