Japon

 
Japon - 28-Sep-2017
Témoignage de l'Evêque de Niigata sur le besoin de l'Evangile au Japon
« Une question demeure dans notre esprit et dans notre cœur, une question que nous a laissée, de manière provocatrice, S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, au cours de sa visite pastorale : y a-t-il besoin de l’Evangile au Japon ? Où et comment évangéliser ? C’est le défi qui est lancé à notre Eglise et en premier lieu à nous Evêques ».

C’est ce que déclare à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Isao Kikuchi, missionnaire verbite, Evêque de Niigata et Président de Caritas Japon, en faisant mémoire des journées de la visite pastorale – 17-26 septembre - que vient de conclure au Japon le Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples.
L’Evêque se souvient : « Le Cardinal a rencontré de nombreux fidèles, prêtres, séminaristes, religieux et Evêques. Sa présence et ses paroles constituent un encouragement réel et concret pour nous tous. Elles nous interpellent afin que nous semions et que nous témoignions de l’Evangile dans notre société d’aujourd’hui ».
Mgr Kikuchi rappelle un moment particulièrement significatif de la visite, lié à l’actualité : « Le Cardinal a visité Hiroshima et également cette partie de la ville qui, aujourd’hui encore, 60 ans après la catastrophe, est vide parce qu’elle fut alors fortement contaminée. Le Cardinal Filoni a rappelé l’importance du bien suprême de la paix, pour lequel il faut prier et agir. Aujourd’hui, nous devons conjurer de toutes les manières un nouveau conflit nucléaire en Asie de l’est » remarque-t-il.
Le thème central qui a traversé chaque moment de la visite a été celui de l’Evangélisation. « Il nous appartient – rappelle l’Evêque – d’annoncer et de témoigner la joie de l’Evangile à l’homme d’aujourd’hui. La grâce du Christ nous soutient et nous guide sur ce chemin. Nous en parlerons longuement lors d’une prochaine rencontre organisée au mois d’octobre, le mois missionnaire, à Tokyo, par la Commission pour la Nouvelle Evangélisation de la Conférence épiscopale. Seront présents des délégués de tous les Diocèses et des représentants laïcs. En tant qu’Evêques, représentants de toute la communauté catholique japonaise, nous ressentons fortement l’obligation de remettre au centre de notre action pastorale le thème de la mission. L’amour du Christ nous pousse vers l’humanité blessée de notre époque. Le petit troupeau des catholiques japonais, à l’écoute de la volonté de Dieu, est prêt à offrir au pays son humble témoignage évangélique ». (PA) (Agence Fides 28/09/2017)
 

PDF