Syrie

 
Syrie - 06-Feb-2018
Morts et blessés suite à des tirs de mortier sur le Patriarcat syro orthodoxe
Des tirs de mortier provenant de groupes armés qui contrôlent encore les faubourgs orientaux de la ville ont frappé le centre de Damas et en particulier la zone du Patriarcat syro orthodoxe, sis dans le quartier de Bab Tuma, faisant au moins deux morts et trois blessés.

Le tir a eu lieu le 5 février et a atteint la zone limitrophe de la Cathédrale syro orthodoxe Saint Georges où un groupe de bénévoles russes avait depuis peu distribué des colis d’aides à la population locale. Les tirs contre la vieille ville de Damas représentent la énième confirmation du fait que, malgré les proclamations et la baisse d’attention de la part des moyens de communication internationaux, le conflit en Syrie est encore en cours et continue à intéresser même la capitale. En janvier, les quartiers de la vieille ville de Damas, où sont concentrés les églises et sièges des Patriarcats, ont été atteints à plusieurs reprises par des roquettes et des tirs de mortier provenant du faubourg de Ghuta, tirs qui avaient fait 9 morts le 22 janvier, en grande partie des élèves qui sortaient de l’école, et plus de vingt blessés. (GV) (Agence Fides 06/02/2018)
 

PDF