Mali

 
Mali - 05-Aug-2015
Un ancien ministre à la tête de la Commission de Réconciliation
L'ancien ministre Ousmane Oumarou Sidibé, actuellement député de l'opposition, dirigera la Commission pour la Vérité, la Justice et la Réconciliation au Mali. Ce professeur à l'université de Bamako âgé de 60 ans et originaire de la région de Tombouctou dirigera l'organisme instauré par le parlement dès janvier 2014.

Les 15 commissaires – qui ont un mandat de trois ans – seront appelés à s'occuper des causes des conflits qui, de 1960 à 2013, ont affecté la région. M. Sidibé connaît la situation en ce qu'il a pris part aux négociations pour la rédaction de l'accord de paix conclu à la fin du dernier conflit (commencé en 2012). Bien que les principaux groupes armés d'origine touareg et arabe pour la plupart – qui ont toujours été impliqués dans les rébellions du Nord du pays – aient signé entre mai et juin dernier l'accord, la situation reste instable dans cette région. Des attaques revendiquées par des groupes djihadistes ont pris pour cible les troupes du régime et la mission de l'Onu dans le pays (Minusma). À la suite de la dernière attaque, survenue lundi à Gourma-Rharous (soldée par 11 victimes), le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a annulé sa visite d'État en Égypte, qu'il aurait dû effectuer mardi.
 

PDF