Libéria

 
Libéria - 21-Jun-2013
Nationalisation de réfugiés de la Sierra Leone
Pour la première fois, des réfugiés originaires de la Sierra Leone ont obtenu la nationalité libérienne. La remise des papiers, advenue à Monrovia à l'occasion de la Journée mondiale du Réfugié, a été qualifiée de "tournant" par les militants et les dirigeants de l'Etat.

La nationalité libérienne a été accordée à 300 des quelque 4000 réfugiés de Sierra Leone présents dans le pays. Il s'agit néanmoins d'un petit groupe si l'on considère que lorsque la guerre civile a éclaté en 1991 en Sierra Leone, pas moins de 100.000 personnes avaient franchi la frontière du Libéria. Selon le responsable de la Commission pour le rapatriement et l'assistance aux réfugiés du Libéria, Weatonia Dixon Barnes, "la décision des autorités libériennes est un tournant".

Dans un communiqué, le Haut commissariat aux réfugiés (Hcr) des Nations Unies a indiqué que la nationalité libérienne serait bientôt accordée à d'autres réfugiés originaires de la Sierra Leone. Celle-ci n'est sortie de la guerre civile qu'en 2002, soit un an avant la fin de celle du Libéria, terrassé par 14 ans de conflit interne.

 

PDF