Libéria

 
Libéria - 18-Sep-2013
Le fils de la présidente démissionne de la direction de la compagnie pétrolière
Le fils de la présidente Ellen John Sirleaf a donné sa démission de sa fonction de président de la compagnie pétrolière nationale du Libéria, a indiqué ce mercredi le quotidien local The New Dawn, qui a observé que cette décision découle des accusations de népotisme formulées à l'égard de la chef de l'Etat.

Robert Sirleaf a quitté la direction de la compagnie National Oil Company of Liberia (Nocal), un an et demi après en avoir pris la tête. "Bien que l'opinion publique ait longtemps exigé sa démission en dénonçant des pratiques de népotisme – indique encore le quotidien – Mme Sirleaf a placidement soutenu avoir mené à terme son travail". La présidente, devenue en 2005 la première femme chef d'un Etat africain, a accepté la démission de son fils tout en soutenant que le Libéria venait de perdre "l'un de ses dirigeants les plus brillants".

La Nocal joue un rôle de premier plan, en ce que des gisements d'hydrocarbures ont été découverts au large du littoral libérien. Neuf ans après la fin de la guerre civile dans le pays (1989-2003), et sous le mandat de Sirleaf, le parlement du Libéria a approuvé une loi sur le pétrole qui réglemente les opérations de prospection et l'éventuelle exploitation des gisements.

 

PDF