Libéria

 
Libéria - 16-Sep-2013
Confrontation jusqu'au dernier vote sur le salaire minimum
"Soutenir l'amélioration des conditions d'existence des travailleurs en tenant compte de la réalité économique" : telle est la teneur de la formule qui articule de virulents débats au parlement du Libéria et susceptible de donner lieu à une augmentation légale du salaire minimum.

Les principaux médias du Libéria relatent avec emphase le contenu du débat en observant que l'adoption de ces nouvelles normes est à l'ordre du jour depuis près de trois ans. La confrontation porte sur le projet de loi Decent Work Bill, qui considère indigne un salaire quotidien payé moins de six dollars. Après le "oui" du sénat, voté vendredi dernier, l'approbation des nouvelles normes a été bloquée par les députés de la Chambre basse.

À l'heure actuelle, le salaire minimum au Libéria est de 80 centimes à peine par jour, ce qui n'est pas assez, tel que le souligne le quotidien Heritage, même pour un pays sorti d'une guerre civile il y a neuf ans seulement et en proie à un délicat processus de reconstruction. Selon l'Index de développement humain élaboré par les Nations Unies, 83% de la population vit encore aujourd'hui avec moins de l'équivalent de 1,25 dollars par jour.

 

PDF