Jordanie

 
Jordanie - 19-Nov-2012
Subventions pour le carburant réduites: Les grèves continuent
Des grèves de plusieurs heures ont été organisées dimanche en Jordanie pour protester contre la décision du gouvernement de réduire les subventions pour l'achat de carburant et à gaz à cuisine. L'initiative a été promue par un groupe de 15 syndicats. Celui des enseignants a par ailleurs invité ses afiliés à poursuivre la grève ce lundi.

Depuis près d'une semaine, la Jordanie est traversée par des mouvements de protestation antigouvernementaux, qui ont parfois donné lieu à des affrontements entre les manifestants et les forces de sécurité, comptabilisant un bilan total d'un mort et de dizaines de blessés. Le parquet militaire a sollicité le renvoi en jugement de 89 suspects accusés d'avoir incité à la révolte violente et examine actuellement les dossiers relatifs à 39 autres personnes en état d'arrestation.

Les manifestations ont presque immédiatement pris une portée politique. Les Frères musulmans, premier parti de l'opposition dans le pays, ont en effet pris leur tête le plus souvent pour exiger la démission du gouvernement, la levée de la disposition sur la réduction des subventions et une réforme institutionnelle radicale prévoyant des limitations aux pouvoirs actuellement aux mains du roi Abdallah II.

Selon le régime, la décision de réduire les subventions a été prise pour des raisons de budget et devrait donner lieu à une économie pour les caisses de l'Etat d'environ 500 millions de dinars, soit 552 millions d'euros. Interviewé par la télévision jordanienne, le Premier ministre Abdullah Ensour a déclaré que les subventions ne seraient désormais assurées de manière directe (par le biais de paiements en comptant) qu'aux franges les plus défavorisées de la population.

 

PDF