Honduras

 
Honduras - 25-Oct-2016
Enfants contraints à l'abandon scolaire pour travailler et aider leurs familles
Le manque de ressources au sein des familles de San Pedro Sula, au Honduras, oblige actuellement les enfants vivant dans les zones périphériques de la ville à quitter l’école pour chercher un travail. D’une étude réalisée par la Commission d’Action sociale (Casm) dans quatre villages de San Pedro Sula, il ressort que 10% des mineurs d’âge compris entre 5 et 18 ans n’étudie pas ou abandonne l’école à la moitié de l’année scolaire.

Les principales causes de ce phénomène sont le manque de moyens financiers dans les foyers et le travail des mineurs qui en dérive. Dans les quatre villages objets de l’étude de la Casm vivent 1.852 mineurs dont 175 qui ont abandonné leurs études et travaillent. En outre, à l’école Dionisio de Herrera du village de Río de Piedras, si, au début de l’année, étaient inscrits 1.000 élèves, au moins 100 se sont retirés pour pouvoir aider leurs familles respectives au plan économique. (AP) (Agence Fides25/10/2016)
 

PDF