Chine

 
Chine - 16-Feb-2018
L'Eglise en Chine vers un nouvel élan missionnaire avec plus de 48.000 baptêmes en 2017
En 2017, la Chine continentale a compté 48.556 nouveaux baptisés. Les statistiques publiées par la Société culturelle Faith à la veille du Nouvel An chinois et envoyées à l’Agence Fides, « ne sont pas complètes – affirme Faith – à cause du manque de données relatives aux communautés catholiques vivant dans les zones rurales les plus reculées, mais « elles reflètent la vitalité et le dynamisme missionnaire d’une communauté qui vit la foi en plénitude ».

Selon les données parvenues à l’Agence Fides, la province du He Bei, place forte du Catholicisme chinois, occupe, pour la énième fois, la première place avec ses 11.899 baptêmes célébrés l’an dernier. On notera en particulier la communauté de Xing Tai qui a célébré 3.645 baptêmes et le Diocèse de Han Dan 3.059. En outre, même la communauté perdue de la province du Hai Nan a célébré 38 baptêmes. Dans la zone qui enregistre une forte présence musulmane, comme l’administration autonome de Xin Jiang – dans l’ouest de la Chine continentale – ont été enregistrés 66 baptêmes alors que ceux de la province du Ning Xia ont été au nombre de 128 et ceux de Qing Hai 54. La minuscule communauté catholique présente au Tibet, immergée dans le milieu du bouddhisme tibétain, a accueilli 11 nouveaux catholiques. Pour sa part, le Diocèse de Pékin a célébré 1.099 baptêmes.
Selon la Société culturelle Faith, « malgré les chiffres encourageants et l’importante action missionnaire menée au sein des communautés locales de toute la Chine, nous devons toujours nous sentir appelés à un engagement missionnaire renouvelé. L’évangélisation en Chine est une route longue et difficile à parcourir ». Dans le même temps, affirme-t-elle, les statistiques publiées représentent « une invitation et un appel selon lesquelles nous devons fortifier notre foi et aller toujours de l’avant dans notre cheminement en direction du Christ ».
Faith invite enfin toutes les communautés à améliorer et à tenir toujours en ordre leurs archives et les registres paroissiaux, de manière à pouvoir toujours disposer de données certaines et à raconter avec clarté l’histoire de leurs propres communautés mais aussi celle de l’ensemble de l’Eglise en Chine. Les données sur les baptêmes, conclut Faith, constituent également un moyen « pour constater la croissance de l’Eglise et l’œuvre d’évangélisation accomplie par le Christ ». (NZ) (Agence Fides 16/02/2018)
 

PDF