Fondation

Fondcoul.GIF

Le sigle est dû au talent et à l'amitié
de Yolanda Cojan
 

 

Comme son nom le laisse penser, la Fondation Jeunesse-In'Afu est en lien direct avec le Centre In'Afu. Ce Centre fut fondé en 1972 par les Spiritains, pour l'accueil et la formation de la jeunesse.


Les temps changent

La Congrégation du Saint-Esprit se voit vieillir, elle ne dispose plus aussi facilement des fonds nécessaires pour subvenir aux besoins du Centre. Pourtant l'animation qui s'y fait demeure importante à ses yeux. La Congrégation propose donc à des laïcs de reprendre à leur compte la mission du Centre. Le défi est relevé. Aidées des spiritains, des personnes qui croient à ce projet y investissent leur temps et leur énergie. En 1995, le Centre devient une corporation civile indépendante et un laïc est nommé directeur. C'est une nouvelle étape pour le Centre In'Afu.


But de la Fondation

Mise sur pied par les Spiritains, la Fondation Jeunesse-In'Afu se propose de trouver les fonds nécessaires à la bonne marche du Centre In'Afu et ainsi de dégager les animateurs de ce souci pour qu'ils puissent consacrer leur temps à l'animation et à l'accompagnement des jeunes qui fréquentent le Centre.


Curriculum


Février 1997
Création de la Fondation Jeunesse-In'Afu.

Mise sur pied d'un Conseil d'administration; nomination de 7 membres.
Mai 1997

Obtention d'un numéro de charité:
88253 8382 RR0001.


Réalisations

Au cours de ses 25 années d'existence, le Centre In'Afu a mis sur pied un très grand nombre de projets et d'interventions auprès des jeunes et de leur entourage, selon les besoins perçus ou les demandes du milieu.


Quelques exemples, parmi les plus populaires.


Vivre en harmonie avec l'école

Les jeunes doivent apprendre à travailler ensemble, à partager des valeurs et à tisser des liens. L'objectif de ce projet est de renforcer les liens entre les élèves et de donner une formation théorique et pratique aux membres d'un Conseil étudiant. Par le biais de mises en situation simples, cet atelier permet aux jeunes de prendre conscience, à partir des valeurs qui les habitent, des responsabilités qu'ils veulent donner au Conseil étudiant et des engagements qu'ils décident d'assumer.

Cet atelier a aussi été adapté pour une clientèle légèrement différente, c'est-à-dire les jeunes qui s'engagent non pas dans le Conseil étudiant, mais dans différentes organisations de l'école, comme la Pastorale, la J.E.C., Jeunesse du Monde, le Club sportif, etc.


Groupe d'entraidants pour la prévention du suicide

Dans notre société, le mot suicide est encore tabou et sa réalité est rarement abordée franchement. L'objectif de cet atelier de deux jours est de permettre à un groupe de jeunes et d'adultes du milieu d'acquérir les éléments nécessaires à la mise sur pied d'un réseau d'entraide pour la prévention du suicide dans l'école. Encadrés par une personne-ressource qui connaît bien la réalité du suicide et qui participe déjà à un réseau d'entraide, les participants identifient leurs réactions au suicide, de même que l'aide qu'un tel réseau peut apporter aux jeunes en difficulté : détection, écoute et référence aux ressources appropriées.


Formation en techniques d'animation

Cet atelier sert à renforcer les liens entre les participants, mais aussi à leur donner une formation théorique et pratique en animation de groupe. Par le biais d'exercices et de discussions, ceux-ci sont amenés à découvrir que l'animation ne consiste pas en un pouvoir détenu par l'animateur ou l'animatrice, mais qu'il s'agit plutôt d'un service que celui-ci rend au groupe.


L'intergénération : jeunes et aînés échangent

Dans le monde d'aujourd'hui, les différentes générations ne vivent plus ensemble, ne se côtoient plus comme avant : ils en viennent à ne plus vraiment se connaître. Cet atelier aide les participants, des aînés et des jeunes du deuxième secondaire, à communiquer, à échanger et partager entre eux.

trophee2.gif

 

En 1998, il a été couronné par le trophée L'amitié n'a pas d'âge, décerné aux organismes qui se sont les plus illustrés dans les activités inter-générationnelles

 

 

 

 

Cet atelier, offert aux parents accompagnés de leurs enfants de 14 ans et moins, vise à permettre aux parents de mieux identifier leurs valeurs et de prendre conscience des moyens qu'ils prennent pour les transmettre à leurs enfants. Il les aide aussi à voir les obstacles à la communication de ces valeurs et les manières d'aller au-delà de ces obstacles.


Amour, amitié : donner un sens à ses relations

Notre société donne souvent aux jeunes une image très fébrile, très physique, des relations entre jeunes femmes et jeunes hommes. Cet atelier vise à aider les jeunes à se situer devant leur féminité ou leur masculinité, mais aussi à réfléchir sur leur manière d'entrer en relation avec les autres, sur les valeurs qu'ils veulent vivre dans leurs relations et sur les moyens qu'ils peuvent mettre en oeuvre pour y arriver.


Des ruptures qui font grandir

Au cours de la vie, nous subissons tous des ruptures. Les jeunes sont souvent démunis face à ces événements difficiles et ne possèdent pas les outils qui leur permettraient d'utiliser ces situations pour grandir. Ce projet de réflexion, en dix étapes vécues sur une période de plusieurs mois, vise à aider les jeunes à continuer à grandir malgré un deuil, malgré une rupture, à être en mesure de recueillir l'héritage spirituel de la personne perdue.


Formation pour les éducateurs

Dans le monde d'aujourd'hui, les gens ont soif de spiritualité, ils cherchent à trouver un sens à l'existence; on n'a qu'à voir l'intérêt suscité par les phénomènes étranges ou paranormaux, de même que le succès des nombreuses sectes. Face à cette situation, les éducateurs sont souvent mal préparés. Ce projet vise à les outiller afin qu'ils soient plus à l'aise et mieux habilités à répondre aux interrogations des jeunes à ce sujet.


Rapprochement et solidarité

Nous sommes appelés à être de plus en plus souvent confrontés avec des gens vivant une déficience intellectuelle, virage ambulatoire et désinstitutionnalisation obligent. Sous le nom de Chrysalides et papillons, ce projet aide les jeunes à être plus au courant de la vie de ces personnes et de leurs qualités; il consiste donc en un camp conjoint : des jeunes du cours régulier avec des jeunes vivant une déficience intellectuelle.


24 heures de silence et d'intériorité

Notre société est axée sur l'action et accorde souvent peu d'importance à la réflexion. Cet atelier a pour objectif d'offrir aux jeunes qui le désirent une démarche personnelle, guidée par un adulte signifiant, leur permettant de réfléchir sur « qui je suis », sur leurs relations avec leur entourage, sur leur « état spirituel » personnel. Cette réflexion se fait dans le silence, denrée de plus en plus rare de nos jours.


Animation de camps de jeunes

De nombreuses organisations oeuvrant dans le monde des jeunes désirent organiser des camps, mais ne disposent de pas actuellement des ressources nécessaires. La Fondation va puiser dans le bagage de ses réalisations pour construire et animer des camps, pour Jeunesse du Monde (sections de Montréal, Longueuil et L'Assomption) et pour la JEC (sections de Joliette et Saint-Jérôme).


Camps de préparation religieuse

Comme appui offert à la paroisse, ces camps visent à aider les parents et enfants à se préparer à deux grands événements de la vie religieuse, la première communion et la confirmation. Si les participants en approfondissent le sens et l'importance, ils seront plus à même d'en vivre.
 

Contact:
Gaétan L. Renaud, c.s.sp.
Président
3136 Le Boulevard
Montréal, Qc
H3Y 1R9
(514) 931-4190