Benin

 
Benin - 04-Nov-2013
Découverte d'un nouveau gisement: Réintégration du cercle des producteurs de pétrole
Après près de 10 ans d'absence, le Bénin pourra réintégrer le cercle des pays producteurs de pétrole, depuis qu'un gisement de 87 millions de barils a été découvert au large des côtes de Seme-Podji, dans le Sud-est du pays.

L'exploitation de ce bassin sédimentaire côtier a été confiée à la compagnie nigériane South Atlantic Petroleum (Sapetro). Les opérations de prospection, lancées en décembre 2008, ont permis à Sapetro de localiser d'importantes réserves de pétrole dans le premier bloc. La compagnie nigériane et l'Etat du Bénin doivent encore définir les conditions contractuelles de l'exploitation de ces réserves. Sapetro a annoncé que le gisement devrait être exploité pour une période de 14 ans et produire près de 7500 barils par jour. En même temps, les opérations de prospection se poursuivront dans un autre site du bassin côtier de Seme pour confirmer l'existence d'une autre réserve, estimée à 100 millions de barils. Le Bénin a déjà figuré au nombre des producteurs de pétrole entre 1986 et 2004, avec un pic de 8000 barils par jour.

La découverte réalisée par Sapetro met ainsi fin à une longue période d'attente pour le Bénin, limitrophe du géant pétrolifère du Nigeria et à la recherche de pétrole offshore depuis longtemps dans le Golfe de Guinée, qu'exploitent déjà ses voisins gabonais, camerounais, ghanéens et ivoiriens. Pour le ministre de l'Energie Barthélemy Kassa, il s'agit d'un jour "important" pour le Bénin qui entraînera des retombées "positives" pour l'économie nationale. Pour la Banque africaine de développement, la découverte de Seme-Podji pourrait réduire la dépendance du Bénin par rapport au secteur agricole, et plus particulièrement à celui du coton, qui contribue à hauteur d'un tiers au produit interne Brut (Pib) et emploie 70% de la population. L'économie de ce petit pays du Golfe de Guinée peine à décoller depuis plusieurs années.

 

PDF