Italie

 
Italie - 04-May-2017
Deux milliards d'enfants et de femmes victimes de formes graves ou très graves d'exclusion de par le monde
Un enfant sur trois connaît des formes graves ou très graves d’exclusion. C’est ce qui ressort de la présentation hier à Rome du nouveau WeWorld Index. Il s’agit d’un instrument né pour mesurer le taux d’inclusion des enfants, des adolescents et des femmes de par le monde.

Réalisé par l’ONG WeWorld, qui s’occupe de défendre les droits des enfants et des femmes en danger en Italie et dans le sud du monde, le WeWorld Index 2017 indique que les enfants, adolescents et femmes souffrent d’une forme d’exclusion grave ou très grave dans 102 pays du monde. Il s’agit de 38% des enfants et des femmes du monde, soit quelques 2 milliards de personnes, qui vivent dans des pays caractérisés par l’existence de formes d’exclusion graves ou très graves.
Selon la note envoyée à l’Agence Fides, de 2016 à 2017, le phénomène a augmenté, puisqu’il concerne maintenant 22 millions de personnes supplémentaires. En l’absence d’une intervention immédiate et au rythme actuel, le nombre des femmes et les moins de 18 ans vivant dans les pays connaissant des formes graves ou très graves d’exclusion augmentera de 286 millions, soit l’équivalent de l’ensemble de la population de l’Europe occidentale, d’ici 2030. (AP) (Agence Fides 04/05/2017)
 

PDF