Malawi

 
Malawi - 05-Aug-2016
Chasse aux albinos provoquée par la très grande misère due à la sécheresse
Plus de 12 millions de personnes risquent la faim en Afrique australe selon les indications de la FAO – l'agence alimentaire de l'ONU – à cause de la sécheresse causée par El Nino, phénomène provoqué par le réchauffement des eaux du Pacifique sud qui influence le climat dans presque l'ensemble du globe.

Les pays les plus touchés sont l'Angola, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, le Swaziland, le Zimbabwe et Madagascar.
Du Malawi, parvient à l'Agence Fides le témoignage dramatique du Père Piergiorgio Gamba, missionnaire montfortain. « Pauvres nous l'avons toujours été – disent les gens – mais jamais comme cette année nous ne vivons mal le manque de nourriture » raconte le Père Gamba.
Le missionnaire indique que la très grave pénurie de denrées alimentaires a actuellement des conséquences sociales particulièrement lourdes. « S'il est difficile de bien vivre la pauvreté, celle de cette année crée des situations qui ne s'étaient jamais présentées, comme par exemple la chasse aux personnes affectées par l'albinisme parce que, selon les croyances de la sorcellerie, posséder un morceau du corps d'un albinos entraîne une richesse immédiate. Un père a ainsi vendu son fils de neuf ans pour un peu plus de 1.000 €uros ».
« Le gouvernement a par ailleurs accentué la pression fiscale au point de taxer même les cahiers d'écoliers, des cahiers qui sont coupés en deux pour les faire durer plus longtemps et les partager avec d'autres écoliers » conclut le missionnaire. (L.M.) (Agence Fides 05/08/2016)
 

PDF