Égypte

 
Égypte - 04-Oct-2017
Institution d'un Centre Saint Athanase pour la Doctrine de la part de l'Eglise copte orthodoxe pour lutter contre les doctrines erronées
Le Patriarcat copte orthodoxe a institué un Centre intégré d’études doctrinales dans le district périphérique de Maadi, au sud du Caire, qui vient s’ajouter à l’Institut d’études et de consultation pour les questions liées au mariage déjà existant. Le nouveau Centre intégré d’études doctrinales – indiquent les moyens de communication locaux – prendra le nom de Saint Athanase, l’Evêque d’Alexandrie qui, au IV° siècle, fut le grand confesseur de la foi en la Divinité du Christ, proclamée au Concile de Nicée de 325 après Jésus Christ et niée par l’hérésie arienne.

Le Centre Saint Athanase pour la Doctrine fonctionnera sous la supervision du Patriarche Tawadros II en personne et de l’Evêque du Diocèse copte orthodoxe de Maadi, Daniel. Il recevra également la contribution d’autres Evêques coptes disposant d’une solide formation théologique.
En avril dernier (voir Fides 26/04/2017), le Département doctrinal de la Commission épiscopale copte orthodoxe chargée de la Pastorale avait mis en garde ses fidèles contre les activités des témoins de Jéhovah en Egypte. Dans un document officiel repris par l’Agence Fides, le Département doctrinal copte orthodoxe avait spécifié que les témoins de Jéhovah constituent une secte non chrétienne fondée aux Etats-Unis dont les origines remontent au XIX° siècle et dont les adeptes ne reconnaissent pas la divinité de Jésus Christ. Ce même Département avait en particulier lancé l’alarme autour d’articles et de messages publiés sur le site Internet arabe intitulé Orthodoxie et Bible, indiquant que, derrière les activités de ce site se trouveraient ces mêmes témoins de Jéhovah, dont l’intention serait de confondre les esprits des chrétiens en les éloignant de la foi conservée et proposée par l’Eglise copte orthodoxe. (GV) (Agence Fides 04/10/201 7)
 

PDF