Égypte

 
Égypte - 30-Oct-2017
Chrétien condamné à cinq ans de réclusion sur la base des nouvelles normes antiterroristes
Andrew Nassif est le premier chrétien condamné à la réclusion sur la base des nouvelles normes adoptées par le gouvernement égyptien pour lutter contre le terrorisme. La condamnation – indiquent les moyens de communication égyptiens – est de cinq années de réclusion.

L’inculpé était accusé d’incitation à la haine et d’exaltation du recours à la violence comme moyen de renversement de l’actuel régime égyptien. Andrew Nassif, militant de formations égyptiennes critiques à l’égard du gouvernement, avait, selon ses accusateurs, diffusé, sur différents réseaux sociaux, des slogans et des arguments subversifs visant les autorités constituées égyptiennes.
Le jeune chrétien faisait partie d’une liste de 28 activistes et auteurs de blogs arrêtés en mai dernier en tant que partisans d’activités subversives. Il avait été accusé de détention et de distribution de tracts d’une association combattant en faveur de la liberté de pensée et d’expression et pour avoir exprimé des critiques à l’égard du gouvernement sur des réseaux sociaux, critiques considérées par les organes judiciaires nationaux comme de véritables incitations au soulèvement violent contre l’Etat égyptien. (GV) (Agence Fides 30/10/2017)
 

PDF