Égypte

 
Égypte - 09-Jun-2017
Appel du Ministre de l'Intérieur égyptien à réduire les visites et les célébrations dans les églises et monastères pour raisons de sécurité
L'Egypte est sous le coup d’attaques de la part de forces désirant déstabiliser le pays et parmi les mesures de sécurité promues par les services de l’Etat, se trouve également le conseil aux chrétiens de réduire les visites aux églises et monastères ainsi que les célébrations, en évitant de rassembler, au cours de cette phase d’urgence, des foules nombreuses dans des lieux de culte et de prière.

La suggestion a été exprimée par le Ministre de l’Intérieur en personne, Magdi Abdel Ghaffar, au cours d’une rencontre tenue le 8 juin avec les plus hauts responsables de la sécurité des provinces égyptiennes au sein desquelles les risques d’actions terroristes perpétrées à l’encontre de la population civile et des forces militaires et de police sont les plus élevés. Dans son intervention, reprise par les moyens de communication égyptiens, Magdi Abdel Ghaffar a confirmé, entre autres choses, que les églis es et monastères seront au centre de mesures de sécurité adaptées au moment, gérées par les services de sécurité en coordination avec les communautés et autorités ecclésiales locales. Il a cependant ajouté que l’Etat d’urgence conseille de réduire l’afflux dans les églises et monastères de multitudes de fidèles et de pèlerins, une recommandation qui parait en contradiction avec les récents appels – exprimés par les responsables des politiques égyptiennes pour le tourisme – qui visaient à valoriser le pays comme but de pèlerinages sur les traces de la Sainte Famille, qui, selon le récit évangélique, trouva refuge en Egypte pour sauver l’Enfant Jésus de la violence d’Hérode, à proposer à l’ensemble des chrétiens du monde. (GV) (Agence Fides 09/06/2017)
 

PDF