Cameroun

 
Cameroun - 21-Jul-2017
Dépôt de plainte de la part de la Conférence épiscopale à propos de la mort de l'Evêque de Bafia
Les Evêques du Cameroun ont entrepris une action judiciaire afin de rouvrir l’enquête sur la mort de S.Exc. Mgr Jean-Marie Benoît Bala, Evêque de Bafia, dont le corps avait été retrouvé le 2 juin dans le fleuve Sanaga. Les Evêques ont immédiatement affirmé que Mgr Bala avait été victime d’un homicide, démentant toute hypothèse de suicide.

« Mgr Bala a été brutalement assassiné » dénonçait un communiqué de la Conférence épiscopale (voir Fides 14/06/2017). Le 4 juillet, cependant, le Procureur général de la République a émis un communiqué dans lequel il affirmait considérer « la noyade comme la cause la plus probable de la mort de l’Evêque ».
S.Exc. Mgr Samuel Kleda, Archevêque de Douala et Président de la Conférence épiscopale du Cameroun, a réaffirmé que les Evêques « ne sont pas satisfaits » par l’enquête jusqu’ici menée sur la mort de Mgr Bala. C’est pourquoi, a affirmé Mgr Kleda, la Conférence épiscopale a déposé plainte pour homicide, se constituant partie civile, « de manière à ce que la vérité soit établie ». Mgr Kleda a ajouté par ailleurs que sera également déposée une plainte contre des fonctionnaires de police, accusés d’avoir mal géré cette affaire.
« Si Mgr Bala était mort noyé, de l’eau aurait été trouvée dans son corps, ce qui n’a pas été le cas. En revanche, ont été trouvés différents signes clairs de violence » a déclaré l’Archevêque.
Le corps de Mgr Bala a été rendu par les autorités le 17 juillet et ses obsèques sont prévues pour le 2 août à Bafia. (L.M.) (Agence Fides 21/07/2017)
 

PDF