Pérou

 
Pérou - 16-Mar-2017
Victimes en Equateur et au Pérou suite à des pluies exceptionnellement intenses
Les pluies intenses s’étant abattues au cours de ces dernières semaines dans différentes régions de l’Equateur et du Pérou continuent à créer des dommages à la population, aux animaux, aux récoltes et aux infrastructures. En Equateur, au cours de la saison des pluies, connues comme hiver équatorial, l’Institut national de Météorologie et d’Hydrologie (INAMHI) a signalé qu’au cours des 13 premiers jours de mars, les précipitations ont atteint les volumes prévus pour l’ensemble du mois.

L’INAMHI s’attend à ce que, dans de nombreuses régions du pays, se maintiennent des conditions anomales en particulier sur les côtes et espère que les orages finiront d’ici le mois d’avril. Selon les estimations, plus de 5.000 familles ont été touchées. La situation n’est pas moins critique dans le nord du Pérou, limitrophe du territoire équatorien, où les pluies insistantes ont causé jusqu’ici 60.000 victimes et ont frapp é quelques 600.000 personnes selon le Centre des Opérations d’urgence national (COEN). Dans la seule ville de Piura, on compterait plus de 15.000 victimes alors que le nombre des personnes intéressées par le phénomène arriverait à 50.000. S.Em. le Cardinal Juan Luis Cipriani, Archevêque de Lima, a renouvelé son appel à la solidarité envers les victimes des inondations. (AP) (Agence Fides 16/03/2017)
 

PDF