Etats-Unis

 
Etats-Unis - 28-Sep-2017
Ouverture dans les Diocèses de la Campagne « Partager le voyage » pour accueillir les migrants, semblant trop souvent invisibles
La campagne mondiale de soutien aux évacués a débuté hier, 27 septembre. Le même jour, différents Evêques sur l’ensemble du territoire des Etats-Unis se sont unis au Pape François pendant qu’il lançait, depuis la Place Saint-Pierre, la campagne biannuelle « Partager de le voyage », organisant des événements et soutenant les migrants et les réfugiés dans leurs Diocèses respectifs, en ce que la campagne vise à sensibiliser la population à leur situation dans le monde entier.

La Conférence des Evêques catholiques des Etats-Unis (USCCB), le Catholic Relief Services (CRS) et la Catholic Charities USA (CCUSA) soutiennent actuellement la campagne aux Etats-Unis. Tant le CRS, qui est actif dans plus de 100 pays du monde, que la CCUSA, agence nationale de l’Eglise catholique, sont membres de la Caritas Internationalis, l’organisme mondial de la charité qui parraine la campagne au niveau mondial.
« Le Saint Père veut que nous l’écoutions personnellement – déclare Sœur Donna Markham, OP, PDG de Catholic Charities USA. Chacun d’entre nous doit travailler pour rencontrer les migrants et les réfugiés qui nous entourent. Trop souvent, ils nous semblent invisibles. Nous devons écouter leurs histoires, partager littéralement leurs voyages et les voir comme nos frères et sœurs ».
De Seattle à Miami, les Evêques célèbrent actuellement des Messes, des veillées de prière et des événements avec les migrants et les réfugiés. Deux Diocèses de Floride illustrent le soutien de l’Eglise à la campagne. La Basilique de l’Immaculée Conception de Jacksonville, dans le Diocèse de Saint Augustin, travaille actuellement pour inviter réfugiés et migrants à une Messe particulière dans le cadre de laquelle ils seront accueillis pour partager leurs histoires de vie.
A Venice, le Diocèse a lancé une exposition photographique et une présentation du thème, réalisant également une vidéo sur l’histoire d’une jeune femme, fille de travailleurs immigrés, qui est actuellement Directrice du Programme pour les Associations catholiques Guadalupe Social Services d’Immokalee (Floride). La campagne invite en outre les gouvernements et les organisations internationales à prendre la responsabilité de prendre soin des migrants forcés, la majeure partie desquels fuient des catastrophes, la guerre, la faim et la violence.
« Au CRS, nous travaillons avec les évacués et les réfugiés du monde entier » affirme son Président, Sean Callahan. « Nous savons tout d’abord que ce sont des victimes innocentes qui devraient être traitées avec respect et de manière digne, que ce sont les personnes que la Bible nous appelle à aimer. En écoutant l’invitation du Pape François à partager leur chemin, nous pouvons tous comprendre » (CE) (Agence Fides 28/09/2017)
 

PDF