Amérique latine

 
Amérique latine - 06-Nov-2013
Les brèves d'Amérique Latine
Guatemala, Paraguay, Bolivie, Mexique

GUATEMALA – L'ancien ministre de l'Intérieur, Carlos Roberto, sera jugé en Espagne pour le meurtre de dix détenus dans le cadre de deux opérations distinctes conduites par une "structure criminelle para-policière" en 2005 et en 2006 dans deux prisons du Guatemala. Carlos Roberto, qui détient la double nationalité mexicaine et espagnole, est accusé d'avoir pris part à l'exécution des prisonniers dans la prison de Pavon et dans celle de haute sécurité d'El Infiernito sous le gouvernement du président Oscar Berger (2004-2008).

PARAGUAY – La ministre de l'Instruction, Marta Lafuente, a annoncé que son ministère ne disposait pas de ressources économiques suffisantes pour couvrir les frais de l'instruction publique pour les derniers mois de l'année 2013. "On ne nous a pas laissé les fonds nécessaires pour payer", a déclaré Mme Lafuente, qui a indiqué ignorer la date à laquelle il sera possible de transférer l'argent prévu aux écoles et aux lycées. La réaction des directeurs des instituts scolaires publics ne s'est pas fait attendre et ceux-ci ont organisé des manifestations pour faire pression sur le gouvernement.

BOLIVIE – L'ancien ministre adjoint de la Coca, Dionisio Nunez, qui a été limogé il y a trois semaines, a été arrêté pour avoir détourné des fonds en échange de l'octroi de licences de vente de produits à base de feuilles de coca et d'avoir mis la mains sur des chargements de coca mis sous séquestre. Luis Cutipa, chef de la Direction générale de la feuille de coca et de l'industrialisation (Digcoin) – agence chargée des politiques pour développer le commerce de la feuille de coca et de contrôler sa circulation pour éviter qu'elle ne finisse dans les circuits du trafic de drogue – a été arrêté début octobre pour les mêmes charges.

MEXIQUE – Pour renforcer la lutte contre le diabète et l'obésité infantile, les publicités télévisées de boissons gazeuses, goûters et autres produits à haute teneur de calories, seront interdites à partir de l'an prochain pendant des horaires "sensibles" pour les enfants, a décidé la Commission fédérale pour la protection contre les risques sanitaires. Du lundi au vendredi de 14 heures 30 à 19 heures 30 et du samedi au dimanche de sept heures à 19 heures 30, seules les publicités d'entreprises dont les produits respectent des critères nutritionnels déterminés seront autorisées.

 

PDF