Amérique latine

 
Amérique latine - 09-Dec-2013
La pauvreté reste stable en 2013
La pauvreté en Amérique Latine et aux Caraïbes affecte actuellement 164 millions de personnes, soit 27,9% de la population : un chiffre pratiquement analogue à celui de 2012 et qui suggère un ralentissement de la chute enregistrée de manière constante au cours des années passées.

Le panorama social de l'Amérique Latine 2013 de la Commission économique pour l'Amérique Latine et les Caraïbes (Cepal) observe que cette tendance découle de la croissance économique modérée enregistrée par la région et connaît même une légère augmentation de l'indigence, qui est relié à la hausse des prix des aliments. D'une manière absolue, la misère reste donc stable par rapport à 2012, avec une légère diminution de 0,3%. L'indigence s'avère quant à elle frapper cette année 68 millions de personnes, par rapport à 66 millions en 2012, pour une augmentation de 0,2%.

Six des 11 pays pour lesquels la Cepal dispose d'informations relatives à 2012 ont néanmoins enregistré une diminution de leurs taux de pauvreté par rapport à 2011. Tel est le cas du Venezuela, où cet indice a diminué de 5,6%, de l'Equateur, (-3%) et du Brésil (-1,5). Mais la pauvreté a également diminué au Pérou, où elle passe de 27,8 à 25,8%, en Argentine, de 5,7 % à 4,3 %, en Colombie, de 34,2 % à 32,9 %.

En revanche, la pauvreté est restée stable au Costa Rica (17,8%), au Salvador (45,3 %), en Uruguay (5,9 %) et en République Dominicaine (41,2 %), tandis qu'elle a augmenté au Mexique en passant de 36,3 % à 37,1 %. La Cepal ne dispose pas néanmoins des données d'autres pays, comme le Chili, la Bolivie, le Guatemala, le Honduras, Panamá et le Paraguay.

 

PDF