Asie_General

 
Asie_General - 06-Jul-2016
Lancement d'une collecte de fonds en vue du déminage du site du Baptême de Jésus
Le projet de déminage de la zone de Qasr al-Yahud s'étendant aux alentours de la rive occidentale du Jourdain à la hauteur du lieu que la Tradition identifie comme celui du Baptême de Jésus aura une durée de deux ans et un coût estimé au minimum à 4 millions d'USD. Telle est la raison pour laquelle Halo Trust, société britannique spécialisée à laquelle ont été confiés les travaux de bonification, a lancé une souscription visant à financer le projet souscription qui s'adresse en particulier aux Eglises et communautés chrétiennes de par le monde.

Qasr el-Yahud, sis à quelques kilomètres seulement de Jéricho, se trouve dans les territoires palestiniens occupés par Israël en 1967, à la frontière avec la Jordanie. La zone comprend d'antiques églises et monastères, jusqu'ici considérés comme non sécurisés du fait des mines placées sur zone durant la guerre des six jours (5-10/06/1967).
La zone sur le point d'être bonifiée s'étend sur quelques 100 ha. Dans un premier temps, la fin des travaux de déminage avait été annoncée pour la fin de cette année. La bonification des champs de mines – soulignent les responsables de la société dans les communiqués diffusés pour lancer la souscription – permettra aux lieux de culte présents sur zone, qui appartiennent à l'Eglise catholique, à l'Eglise copte, à l'Eglise syro orthodoxe et à différentes autres Eglises orthodoxes, d'être restaurés pour accueillir des liturgies et assurer le soin pastoral des centaines de milliers de pèlerins qui pourraient revenir visiter le site.
En appui à sa campagne de collecte de fonds, la société spécialisée dans l'enlèvement de mines et engins explosifs reprend également les témoignages de soutien parvenus de certaines responsables d'Eglises et de communautés chrétiennes, y compris le Père Pierbattista Pizzaballa OFM, Custode émérite de Terre Sainte, récemment nommé par le Pape Administrateur apostolique sede vacante du Patriarcat latin de Jérusalem. « Nous attendons le jour où, grâce à Halo Trust, nous serons en mesure de célébrer en ce lieu en toute sécurité le sacrement du baptême » indiquait entre autre le Père Pizzaballa dans une déclaration faite alors qu'il occupait encore sa charge précédente. (GV) (Agence Fides 06/07/201616)
 

PDF