Asie_General

 
Asie_General - 20-Jul-2017
Déclarations des Eglises et communautés chrétiennes présentes à Jérusalem contre les mesures altérant le Statu Quo
Les chefs et représentants de toutes les Eglises et communautés chrétiennes présentes à Jérusalem expriment leur « sérieuse préoccupation » quant à la nouvelle spirale de tension et de violences enregistrée autour de l’esplanade des mosquées.

Dans un document signé par les hauts représentants de 13 Eglises et communautés chrétiennes présentes à Jérusalem, les responsables chrétiens condamnent tout acte de violence et expriment également leur crainte « envers toute variation du statu quo », l’ensemble de règles codifiées réglant la gestion des Lieux Saints dans cette zone et dans l’ensemble de la vieille ville de Jérusalem, en garantissant la liberté d’accès et de culte aux fidèles des différentes communautés religieuses. « Toute menace à la continuité du statu quo – soulignent les chefs des Eglises et communautés chrétiennes présentes à Jérusalem – peut porter à des conséquences graves et imprévisibles qui devraient être les moins souhaitables dans le climat de tension religieuse actuel ». Les responsables chrétiens manifestent également leur satisfaction s’agissant de la « garde permanente de la mosquée d’al Aqsa et des Lieux Saints de Jérusalem et de Terre Sainte de la part du Royaume hachémite de Jordanie, qui garantit à tous les musulmans le droit d’accéder librement à la mosquée d’al Aqsa et d’y pratiquer leur culte, selon le statu quo en vigueur ». Le système en question doit, selon les chefs des Eglises et communautés chrétiennes présentes à Jérusalem, être « pleinement respecté au profit de la paix et de la réconciliation pour l’ensemble de la communauté ».
La liste des signataires, qui débute par le nom de Théophile III, Patriarche grec orthodoxe de Jérusalem, comprend aussi ceux de S.Exc. Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur apostolique du Patriarcat de Jérusalem des Latins, et du Père Francesco Patton, Custode de Terre Sainte. (GV) (Agence Fides 20/07/2017)
 

PDF