Asie_General

 
Asie_General - 30-Jun-2017
Commentaires au lendemain de l'élévation au Cardinalat de S.Exc. Mgr Louis-Marie Ling
« Il s’agit d’un événement historique que l’élévation au Cardinalat de S.Exc. Mgr Louis-Marie Ling, Evêque laotien. Les fidèles laotiens sentent qu’ils ont la même dignité que les autres Eglises asiatiques avec des cohortes de saints. Ceci est un motif de fierté légitime. Rappelons que le 11 décembre dernier, ont été béatifiés à Vientiane les 17 martyrs du Laos. Le premier nom de la liste est celui du Père Joseph Tien, jeune prêtre laotien, devenu un modèle et une référence pour les fidèles d’hier et d’aujourd’hui.

Après lui, se trouvent cinq autres laotiens qui ont choisi de renoncer à leur vie pour leur foi. Leur béatification dans le centre de la capitale, Vientiane, a constitué un événement unique pour l’Eglise catholique au Laos. Maintenant, la nomination au Cardinalat de S.Exc. Mgr Louis-Marie Ling constitue un pas dans la même direction. Désormais, les communautés catholiques du Laos so nt sures d’avoir une place dans le cœur et dans l’esprit du Pape. Elles ne sont plus constituées de catholiques « de second plan » et personne ne peut les traiter comme « des fils adoptifs ». Leur voix et leur expérience est centrale au sein du Christianisme aujourd’hui ». C’est ce que déclare à l’Agence Fides le Père Roland Jaques OMI, Postulateur de la Cause de Béatification de 15 des 17 martyrs laotiens.
Interpellé par Fides, le Père Jaques exprime son espérance pour l’Eglise au Laos : « Les catholiques au Laos vivent encore leur foi dans des circonstances malaisées. Les Bienheureux martyrs leur offrent un exemple vivant de ce que signifie être croyants dans un milieu qui peut parfois être hostile à leur présence. Je suis certain qu’en la personne du nouveau Cardinal, ils disposeront d’un avocat, d’un protecteur et d’un consolateur ».
« La majeure partie des fidèles catholiques du Laos – poursuit le Postulateur – appartient à des minorités ethniques. Par le passé, ces personnes étaient sûrement des citoyens de série B. S.Em. le Cardinal Ling appartient à la minorité khmou, considérée la plus humble sur l’échelle sociale. Le fait d’être Cardinal de la Sainte Eglise romaine constitue un don important pour la confiance en soi de toutes les minorités. Personnes ne peut plus les mépriser maintenant ».
« Dans les rapports avec les autorités civiles également, la présence du Cardinal sera importante – remarque le Père Jaques. Lorsque le gouvernement du Laos a concédé officiellement l’autorisation pour la béatification des martyrs laotiens, il a remarqué la bonne volonté de coopération, l’indiquant comme une occasion permettant de créer solidarité, compréhension et aide réciproques, et comme une opportunité de maintenir de bonnes relations avec les agences gouvernementales. Maintenant, S.Em. le Cardinal Louis-Marie Ling aura la volonté et la force de conduire tous les membres du peuple de Dieu qui est au Laos dans ce parcours, parfois ardu, de coopération. Il pourra parler également de liberté religieuse et de droits fondamentaux. Ses origines ethniques et son histoire personnelles – rappelons qu’il a également été incarcéré par le passé – ne devraient plus représenter un obstacle. Je suis confiant dans le fait que le gouvernement le considérera comme un porte-parole valide de l’Eglise catholique ». (PA) (Agence Fides 30/06/2017)
 

PDF