Afrique Centrale

 
Afrique Centrale - 24-Jul-2018
De la nécessité de briser le cercle vicieux de la violence, la foi moteur du changement
A Bangui, aucun combat n’est enregistré mais la tension est très forte. Hors de la ville, se rencontre le cercle infernal fait de guerre par bandes. Telles sont les impressions recueillies par le Père Dante Carraro, Directeur du CUAMM, Association qui, depuis 68 ans, gère des interventions médicales en Afrique, dans le cadre de sa récente visite en République centrafricaine.

Afrique Centrale - 13-Jul-2018
Communiqué de la Conférence épiscopale à propos des assassinats d'hommes de dialogue tels que le Vicaire général de Bambari
« A qui profitent les violences à l’encontre de l’Eglise ? » demandent officiellement les Evêques de République centrafricaine dans un communiqué qui dénonce le meurtre, en date du 29 juin, de Mgr Firmin Gbagoua, Vicaire général du Diocèse de Bambari.

Afrique Centrale - 12-Jul-2018
Réactions des Evêques contre toute provocation de la part de la prétendue Ligue de Défense de l'Eglise
« Les Evêques de Centrafrique ont été indignés par ce communiqué issu à d'une organisation dénommée "la ligue de défense de l'Eglise" en Centrafrique » affirme une déclaration de la Commission épiscopale de Centrafrique (CECA) qui met en garde les fidèles contre un communiqué qui circule depuis quelques jours sur Internet au nom d’une fantomatique « Ligue de Défense de l’Eglise », communiqué qui incite les chrétiens à la vengeance contre les musulmans.

Afrique Centrale - 05-Jul-2018
Condamnation de l'assassinat du Vicaire général de Bambari de la part de la mission de l'ONU et mise en garde à la population
La mission de stabilisation des Nations unies en République centrafricaine (MINUSCA) a fermement condamné l’assassinat du Vicaire général de Bambari, Mgr Firmin Gbagoua, tué le 29 juin dans le cadre d’une attaque perpétrée contre l’Evêché.

Afrique Centrale - 03-Jul-2018
Meurtre du Vicaire général de Bambari, acte visant à « frapper les hommes de dialogue »
« Ils ont simulé un vol à main armée pour tuer le Vicaire (général) sachant bien qui ils étaient en train de frapper. Mgr Firmin était une personne clef dans l’ensemble des processus de médiation pour chercher à maintenir la paix à Bambari et il était par suite connu de tous. Ses assassins ne peuvent pas dire qu’ils ont tué une personne qu’ils ne connaissaient pas » déclarent à l’Agence Fides des sources de l’Eglise locale en commentant le meurtre intervenu le 29 juin du Vicaire général de Bambari, Mgr Firmin Gbagoua.

Afrique Centrale - 21-Jun-2018
De l'existence de puissants intérêts économiques favorables au chaos en Centrafrique
« Les problèmes de sécurité de notre zone sont concentrés dans les environs de la frontière avec le Cameroun, surtout du fait de l’arrivée de populations nomades Peuls, qui sont protégées par les rebelles de la Seleka » indique à l’Agence Fides le Père Aurelio Gazzera, missionnaires carme et Curé de Bozoum, dans le nord-ouest de la République centrafricaine.

Afrique Centrale - 20-Jun-2018
ONG et troupes de l'ONU attaquées par les milices
A Bambari, la situation est dramatique. La population est en proie aux milices. L’eau, la nourriture et les médicaments manquent. Les enfants ne parviennent pas à fréquenter les écoles. Tel est le cadre tracé par l’équipe du Jesuit Refugee Service (JRS) concernant la situation dans la deuxième ville de la République centrafricaine, sise au nord de Bangui, depuis des mois au centre d’affrontements.

Afrique Centrale - 13-Jun-2018
Refus de l'instrumentalisation de la religion de la part des Evêques et des imams
« La religion est instrumentalisée afin de semer la haine parmi la population et d’arriver à une partition du pays » dénoncent dans deux documents distincts mais concordants les Evêques catholiques et les imams de la République centrafricaine.

Afrique Centrale - 07-Jun-2018
Deux présumés mercenaires français recherchés par la justice centrafricaine pour le massacre de l'église de Notre-Dame de Fatima
Des « preuves accablantes » existeraient concernant l’implication de deux mercenaires français présumés au massacre perpétré le 1er mai dans la Paroisse Notre-Dame de Fatima de Bangui, capitale de la République centrafricaine (voir Fides 02/05/2018), selon le Procureur général Eric Didier Tambo.

Afrique Centrale - 04-Jun-2018
Un génocide atypique, fléau pour le pays
« Quand un centrafricain rentre au pays après quelques années à l’étranger, il se rend compte qu’il se passe des choses assez étranges en RCA en ce moment. Depuis 2013 jusqu’à ce jour, il y a eu tellement de résolutions votées par rapport à la crise en Centrafrique pourtant la réalité sur le terrain ne change pas ». C’est ce qu’indique à l’Agence Fides le Père Francis Davy Barka-Nado, Supérieur du District de la Société des Missions africaines de République centrafricaine depuis 2017.

Afrique Centrale - 28-May-2018
Mémorandum de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique contre les ingérences étrangères en Centrafrique
Mettre un terme aux ingérences étrangères en République centrafricaine. C’est ce que demandent les membres de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique dans un Mémorandum portant sur la crise qui a vu dernièrement différentes zones du pays et la capitale, Bangui, être secouées par des violences qui ont provoqué des victimes et des destructions matérielles. Rappelons que, parmi les victimes, se trouve un prêtre, le Père Albert Toungoumala Baba, tué le 1er mai en compagnie d’une vingtaine de fidèles dans le cadre d’une attaque perpétrée contre la Paroisse Notre-Dame de Fatima, proche du quartier PK5 de Bangui.

Afrique Centrale - 21-May-2018
Attaque de rebelles contre Bambari, église comprise
« La population est dévastée, les maisons incendiées et saccagées. Les corps des victimes gisent à même le sol » affirme le Père Firmin Gbagoua, Vicaire général de Bambari, ville centrafricaine sise à 300 Km de la capitale, Bangui, mise à feu et à sang par des miliciens d’Ali Darassa, chef de l’Union pour la paix en Centrafrique (UPC), l’une des branches scissionnistes de l’ancienne coalition Seleka.

Afrique Centrale - 15-May-2018
Appel en faveur de la paix et de la justice de la part de la population dans son ensemble
Alors qu’en République centrafricaine, la violence continue à faire rage, en particulier à Bangui (voir Fides 07/05/2018) et qu’inévitablement le processus de paix a été interrompu, la majeure partie de la population n’aspire qu’à la justice et à la paix. « La situation est véritablement complexe – indique à l’Agence Fides un prêtre du cru qui demande à conserver l’anonymat – et les attentes tout comme les besoins des personnes sont énormes.

Afrique Centrale - 08-May-2018
Témoignage d'un missionnaire sur la figure du Père Tungumale Baba, « pasteur estimé pour son action en faveur de la réconciliation entre chrétiens et musulmans »
« Le Père Albert Tungumale Baba, 71 ans, l’un des prêtres les plus âgés du clergé de Bangui, était un pasteur estimé et connu pour sa simplicité et sa sympathie, et surtout pour son œuvre discrète et inlassable en faveur de la réconciliation entre chrétiens et musulmans » écrit à l’Agence Fides le Père Federico Trinchero, Carme déchaux du Monastère de Notre-Dame du Mont Carmel de Bangui, capitale de la République centrafricaine, en faisant mémoire du Père Albert Tungumale Baba, le prêtre assassiné en compagnie d’une vingtaine de fidèles au matin du 1er mai, lors de l’attaque perpétrée contre la Paroisse de Notre-Dame de Fatima (voir Fides 02/05/2018) par un groupe armé provenant du quartier KM5, enclave à majorité musulmane, depuis des années foyer principal des tensions dans la capitale.

Afrique Centrale - 07-May-2018
Déclaration de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique relative aux événements douloureux du 1er mai
Les violences qui ont bouleversé Bangui ces jours derniers « sont la manifestation d'un plan machiavélique mis en œuvre par certains pays dits amis connus, avec la complicité de certains compatriotes ». C’est ce que dénonce la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique à propos des causes du « massacre aveugle et ignoble perpétré le 1ER mai 2018 à la paroisse Notre Dame de Fatima par un groupe terroriste des ennemis de la paix et de la cohésion sociale a causé la mort de plusieurs fidèles et civils innocents dont le Père Albert Toungoumala Baba, ainsi qu'une centaine de blessés ».

Afrique Centrale - 05-May-2018
Témoignage de consacrées des Focolari sur le conflit en cours
« En République centrafricaine, est combattue une guerre d’intérêts. Les hommes politiques se servent des différences pour s’enrichir. La population cependant ne veut pas la guerre, à part les miliciens qui sont payés pour combattre, et elle cherche la coexistence ». Diletta est l’une des cinq membres consacrés des Focolari appartenant à la communauté de Bangui, la capitale centrafricaine.

Afrique Centrale - 03-May-2018
Prise de position de l'Archevêque de Bangui après le massacre
« Je m’incline en mémoire de nos frères et sœurs qui ne sont plus avec nous et je présente mes condoléances à leurs familles. Je suis proche spirituellement des personnes blessées ». C’est ce qu’a déclaré S.Em. le Cardinal Dieudonné Nzapalainga, Archevêque de Bangui, à son retour en République centrafricaine.

Afrique Centrale - 02-May-2018
Prêtre tué lors d'un assaut contre une église de Bangui déjà attaquée en 2014
Un calme irréel et triste enveloppe Bangui, la capitale de la République centrafricaine après le massacre d’hier, 1er mai, qui a coûté la vie à 16 personnes au moins dont un prêtre, le Père Albert Toungoumale-Baba, tué en l’église Notre-Dame de Fatima, non loin du quartier PK5, habité en majorité par des musulmans.

Afrique Centrale - 12-Apr-2018
Collaboration entre Caritas allemande, congolaise et centrafricaine en vue du retour des réfugiés centrafricains
Nous sommes « contents de la collaboration avec la Caritas centrafricaine, contents de la collaboration également de la Caritas de Bambari » affirme Olivier Bonte, représentant de la Caritas Allemagne en République démocratique du Congo, en décrivant les activités que les trois organisations sœurs réalisent pour aider les centrafricains réfugiés en RDC à cause de la guerre civile qui sévit dans leur pays depuis 2012.

Afrique Centrale - 26-Mar-2018
Condamnation unanime du meurtre du Curé de Séko
« Nous condamnons avec force ces actes. Les hommes de Dieu ont pour mission d’annoncer le chemin de la paix et de la réconciliation » a affirmé S.Em. le Cardinal Dieudonné Nzapalainga, Archevêque de Bangui, en condamnant, en compagnie de l’imam Omar Kobine Layama, le meurtre du Père Joseph Désiré Angbabata, Curé de Séko, une localité sise à 60Km de Bambari, mort des suites des blessures lui ayant été infligées lors d’une attaque perpétrée contre sa Paroisse.

 
12345678910...

PDF