Iraq

 
Iraq - 19-Dec-2017
Retour des symboles chrétiens de Noël et des illuminations à Mossoul
Dans les magasins et les rues de Mossoul, les illuminations et les sapins de Noël ont refait leur apparition après qu’ils aient été interdits pendant des années par les djihadistes du prétendu « Etat islamique ». Sur les vitrines et les murs de quelques restaurants, trône également la figure rassurante du Père Noël.

Cependant peu nombreuses sont encore les familles chrétiennes qui sont revenues chez elles après la libération de la ville, la réapparition des symboles et de figures liés aux fêtes de Noël semblant plus un tribut à des traditions sociales et un désir de se débarrasser du rigorisme imposé à la population pendant les années du régime djihadiste. Les comptes-rendus concernant le climat de Noël qui se respire à Mossoul, publiés sur le site Internet ankawa.com, font état du fait que des églises antiques telle celle dite de l’horloge, dans le centre ville, demeurent encore en ruine, la très grande majorité des chrétiens ayant dû fuir au cours des années de l’occupation djihadiste ne semblant pas encline à revenir dans leurs habitations abandonnées après avoir trouvé une nouvelle situation à Erbil, Dohuk ou dans certains villages de la plaine de Ninive. « Mossoul n’est plus la même sans les chrétiens – a déclaré à alghadnews Nawfal al Akoub, gouverneur de la province de Ninive, ajoutant que les institutions ont des difficultés à garantir les conditions de leur retour dans la ville. (GV) (Agence Fides 19/12/2017)
 

PDF