Iraq

 
Iraq - 27-Sep-2017
Plus de 1.400 familles chrétiennes déjà revenues dans la plaine de Ninive selon le gouverneur de la province
Plus de 1.400 familles chrétiennes seraient déjà retournées chez elles, dans les villages éparpillés dans la plaine de Ninive, qu’elles avaient abandonné précipitamment à l’été 2014 face à l’avancée des milices djihadistes du prétendu « Etat islamique ». Tel est le chiffre fourni par Nawfal al Akoub, actuel Gouverneur de la province de Ninive, qui, dans le cadre de déclarations faites à la presse locale, a annoncé pour les prochaines semaines une nouvelle augmentation importante de ce flux de retours.

La grande partie des familles impliquées dans ce retour – a expliqué le gouverneur – avait trouvé refuge au Kurdistan irakien et leur rentrée est parallèle à la remise en état des habitations et des réseaux électriques et d’adduction d’eau dans les villes et villages – tels que Bartella, Qaraqosh, Karmles et Teleskof – desquels elles avaient dû fuir.
Les nouvelles concernant un retour consistant de chrétiens dans la plaine de Ninive est indirectement confirmé par la suspension des programmes d’accueil relatifs au logement qui, à compter de 2014, avaient été mis en place au Kurdistan irakien par l’Archidiocèse chaldéen d’Erbil afin de venir en aide aux évacués provenant des zones tombées sous le joug du prétendu « Etat islamique ». La suspension de ces programmes d’urgence a débuté dès juillet dernier et des données commencent à être publiées, données qui donnent la mesure de la consistance de l’opération de secours organisée par des structures et institutions ecclésiales. Les responsables des comités et des programmes d’accueil – indique le site Internet d’information ankawa.com – indiquent avoir soutenu financièrement le premier secours et l’installation de 2.423 familles. Dans le cadre de programmes d’assistance au logement, en matière sanitaire et alimentaire, ont été dépensés en 27 mois un total d’au moins 11 millions d’USD, sachant que toutes les aides financières fournies aux familles en question ont fait l’objet d’un compte-rendu. Les responsables du comité d’accueil et de secours indiquent les Cavaliers de Colomb et la Conférence épiscopale italienne comme faisant partie des principaux bienfaiteurs des programmes mis en place pour venir en aide aux évacués chrétiens provenant de la plaine de Ninive. (GV) (Agence Fides 27/09/2017)
 

PDF