Iraq

 
Iraq - 23-Oct-2017
Condamnation de la « réaction militaire » irakienne au Kurdistan de la part de 32 partis politiques dont huit d'inspiration chrétienne
Les représentants de 32 partis politiques présents au Kurdistan irakien, y compris 8 organisations politiques animées par des chrétiens, se sont réunis à Erbil le 22 octobre et y ont signé un document appuyant la présidence et le gouvernement de la Région autonome du Kurdistan irakien, déplorant les actions militaires décidées par le gouvernement irakien pour réaffirmer son contrôle sur la région pétrolière de Kirkuk.

Les partis, dans le document signé par leurs représentants, ont demandé « de ne pas renoncer » aux effets du référendum indépendantiste du 25 septembre dernier, qui a sanctionné la volonté des responsables kurdes de la région de procéder en direction de la pleine indépendance. Le texte déplore également les mesures d’embargo économique et politique mises en place par Bagdad vis-à-vis de la Région autonome du Kurdistan irakien après le référendum. Est réaffirmée la disponibilité à dialoguer sur la base de la Constitution, le gouvernement irakien étant accusé d’avoir saboté toute ouverture à la confrontation, en recourant au langage « de l’agression et de l’arrogance militaire ».
Parmi les partis ayant souscrit le document figurent au moins 8 organisations politiques animées par des cadres et des militants chrétiens tels que le parti démocratique Bet Nahrain, le Conseil national chaldéen et le Parti démocratique chaldéen. Entre temps, le parti kurde Gorran, principale force d’opposition à l’actuelle ligne politique du gouvernement de la Région autonome du Kurdistan irakien, a demandé la démission de Massoud Barzani, actuel Président de la Région autonome, l’accusant d’avoir géré de manière catastrophique les rapports avec le gouvernement irakien et d’avoir imposé le référendum indépendantiste en choisissant mal le moment et en ignorant les mises en garde provenant de différentes puissances régionales, in primis la Turquie et l’Iran. Ce jour, 23 octobre, est prévue à Moscou une rencontre entre le Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergei Lavrov, et son homologue irakien, Ibrahim al-Jaafari, pour discuter de la situation qui est venue à se créer dans la Région autonome du Kurdistan irakien après le référendum indépendantiste. (GV) (Agence Fides 23/10/2017)
 

PDF