Indonésie

 
Indonésie - 26-Jun-2017
Rencontre entre le nouvel Archevêque de Semarang et la communauté musulmane à l'occasion de la fin du ramadan
La paix et la coexistence interreligieuse en Indonésie ont été au centre de la rencontre que le nouvel Archevêque de Semarang, S.Exc. Mgr Robertus Rubiyatmoko, a eu à l’occasion de la fin du ramadan avec la communauté musulmane. Ainsi que l’a appris Fides, l’Archevêque a rendu visite aux responsables religieux et civils musulmans dans la grande mosquée de Java centrale.

Accompagné par le Président de la Commission diocésaine pour les Affaires œcuméniques et interreligieuses, le Père Budi Purnomo, S.Exc. Mgr Robertus Rubiyatmoko, après la prière musulmane, a été accueilli par le Vice gouverneur de Java centrale, Heru Sudjatmoko, et par le Président de la Direction de la grande mosquée, Hajj Noor Achmad. Le discours s’est immédiatement centré sur le caractère urgent du fait que les indonésiens, croyants de toutes les religions, vivent dans l’harmonie et dans la paix.
S.Exc. Mgr Robertus Rubiyatmoko, a transmis le message de de vœux publié par le Saint-Siège à l’occasion de la fin du ramadan intitulé « Chrétiens et musulmans : prendre soin de notre maison commune ». Il a ensuite rendu visite au maire de Semarang, Hendrar Prihadi, et à d’autres importants fonctionnaires, dont le Chef de la Police, ainsi qu’au collège islamique Mancoro Pesantren.
Ainsi que cela a été indiqué à Fides, d’autres Evêques indonésiens, comme Leurs Excellences NN.SS Hendricus Pidyarto Gunawan et Petrus Canisius Mandagi, respectivement Evêques de Malang et d’Amboina, ont eu, eux aussi, des réunions amicales avec des responsables religieux musulmans à l’occasion de la fin du ramadan.
Au nom de tous les catholiques d’Indonésie, l’Archevêque de Djakarta, S.Exc. Mgr Ignazio Suharyo, Président de la Conférence épiscopale d’Indonésie, a publié une vidéo de salut pour l’occasion, vidéo qui a été transmise à la télévision et par les réseaux sociaux. Dans ce message, il présentait des souhaits sincères et espérait que « les citoyens indonésiens seront toujours unis pour construire un pays à l’enseigne de l’harmonie et de la paix ».
L’Archevêque souhaite que les festivités soient l’occasion « de promouvoir une Indonésie plus juste et prospère, au travers de l’étroite collaboration entre tous les citoyens et de la volonté commune de s’engager en faveur d’un avenir radieux de notre nation ». (PP-PA) (Agence Fides 26/06/2017)
 

PDF