Inde

 
Inde - 17-Feb-2018
Un Cardinal issu des dalits, le rêve d'un prêtre jésuite indien
Il serait beau que l’Inde ait un Cardinal dalit. Tel est le souhait exprimé par le Père Jerry Rosario SJ, théologien jésuite du Tamil Nadu. Ce dernier espère que le Pape François pourra prendre en considération cette idée qui « serait très cohérente avec son approche visant à offrir des distinctions aux périphéries » affirme-t-il dans le cadre d’un entretien accordé à l’Agence Fides.

Le Père Rosario est un théologien connu, écrivain et activiste social. Il est actuellement Directeur du Dhyana Ashram de Mylapore. Il est également professeur invité auprès de 45 Instituts et Universités outre à avoir fondé quatre mouvements : Dhanam (littéralement donner, en faveur des dons de sang et d’organes), JEPASA (Jesuit Pastors of South Asia, pour l’animation sociale et pastorale), IGFA (Ignatian Family, en faveur de la spiritualité ignacienne) et MANITHAM (littéralement humanité, pour des analyses et actions politiques).
« Le choix d’un Cardinal dalit – explique-t-il – serait cohérent avec la vision du Concile Vatican II consistant à rendre l’Eglise toujours plus inclusive et dialogique dans la vie et dans son ministère, devenant donc en effet toujours plus catholique. Les dalits constituent quelques 65% des catholiques en Inde » indique le Père Rosario.
L’Inde a eu jusqu’ici 13 Cardinaux, à commencer par S.Em. le Cardinal Valerian Gracias, Archevêque de Bombay, en 1953. Les Cardinaux, au cours des décennies, ont représenté différentes communautés, régions et rites de l’Eglise en Inde.
« Un Cardinal dalit, provenant d’une communauté tribale pourrait être très important pour nous, en particulier dans le contexte national actuel, marqué par l’intégrisme et le fondamentalisme » a ajouté le Jésuite, qui a servi les dalits et les pauvres des zones rurales et des bidonvilles pendant 18 ans. Le Père Rosario est connu de beaucoup comme « le prêtre aux pieds nus », dans la mesure où il a renoncé aux chaussures en signe de solidarité avec les dalits qui se voient interdire de les porter selon les traditions liées au système des castes.
Les dalits ou parias – littéralement opprimés mais connus aussi comme intouchables – sont les hors castes, une sorte de « 5ème caste » au sein du système sociale et religieux hindouiste. Ils comprennent également les aborigènes indiens et sont constitués de différents groupes présents dans l’ensemble de l’Asie du sud. (SD) (Agence Fides 17/02/2018)
 

PDF