Ouganda

 
Ouganda - 20-Apr-2017
Fin de l'opération visant à la capture du chef de la LRA et retrait des militaires ougandais de Centrafrique
L’armée ougandaise a mis fin à l’opération visant à la capture du chef de la LRA (armée de libération du Seigneur), Joseph Kony, dont le mouvement de guérilla, originaire du nord de l’Ouganda, sévit depuis des années maintenant dans certaines régions du Soudan du Sud, de République démocratique du Congo et de République centrafricaine.

Les militaires ougandais se retirent actuellement de ce dernier pays après que les militaires américains participant à la chasse à Joseph Kony aient, eux aussi, été rapatriés.
Selon un porte-parole militaire ougandais, Joseph Kony disposerait actuellement de moins de 100 combattants et serait « faible et inefficace. Il ne constitue plus, depuis longtemps déjà, une menace significative pour l’Ouganda et le nord de l’Ouganda en particulier ».
En 2013, l’ONU estimait que la LRA était responsable de la mort de plus de 100.000 personnes, en ayant enlevé plus de 60.000 en 25 ans d’activité. (LM.) (Agence Fides 20/04/2017)
 

PDF