Paraguay

 
Paraguay - 11-Nov-2016
Préoccupation de la Conférence épiscopale suite à la présence croissante du trafic de drogue dans le monde politique
Les Evêques du Paraguay, réunis à Luque dans le cadre de leur Assemblée ordinaire, ont discuté de différents problèmes qui affligent le pays et ont invité tous les paraguayens et les autorités de l’Etat à examiner la situation actuelle en accordant une attention particulière à la présence du trafic de drogue dans le monde politique.

« Nous faisons appel à la population, et en particulier aux autorités, afin qu’elles réfléchissent franchement aux différents problèmes auxquels nous sommes confrontés en ces temps modernes » peut-on lire dans le communiqué de la Conférence épiscopale paraguayenne publié le 9 novembre.
Le document, parvenu à Fides, exprime « la préoccupation pour la présence évidente et active du trafic de drogue, en croissance constante au sein de la société et de la sphère politique, qui imprègne toutes les familles, en impliquant et en cooptant ». Les Evêques demandent la restauration urgente de « la santé morale de la nation » qui selon eux « est du devoir de tous ». Ils signalent que les institutions de l’Etat du Paraguay sont sérieusement compromises et que, par conséquent, l’Etat lui-même « se dégrade dans son essence naturelle qui est de rechercher le bien commun et la dignité de toute personne humaine ».
Le communiqué exprime les premières conclusions de la 213ème Assemblée plénière ordinaire de la CEP, qui s’est ouverte le 7 et s’achèvera aujourd’hui, 11 novembre. (CE) (Agence Fides 11/11/2016)
 

PDF