Paraguay

 
Paraguay - 30-Nov-2017
Instruction et formation des jeunes, un pari pour un pays meilleur
« Nous désirons que les jeunes soient heureux, qu’ils suscitent le bonheur. Nos projets personnels, notre projet en tant que nation doivent donc être un pari sur les jeunes ». C’est ce qu’a souligné hier, 29 novembre, S.Exc. Mgr Gabriel Narciso Escobar Ayala, S.D.B., Vicaire apostolique du Chaco paraguayen, au cours de la deuxième journée de la Neuvaine à Notre-Dame des Miracles de Caacupé.

Soulignant l’importance de mettre la jeunesse au centre de tout projet et se référant à la situation éducative du pays, l’Evêque a déclaré, dans le cadre de l’homélie de la Messe célébrée sur l’esplanade de la Basilique mineure : « Il ne fait aucun doute que le développement des peuples, de nos communautés, doit passer au travers de l’instruction et de la formation. Lorsque nous parions sur l’instruction et sur la formation, nous parions naturellement sur un pays meilleur ».
Selon la note parvenue à Fides, le Vicaire apostolique de l’une des zones les plus pauvres du pays a exhorté : « Nous devons nous engager également à travailler pour la santé, spirituelle et matérielle. En tant que chrétiens, nous avons beaucoup à dire. Nous devons être en mesure de travailler ensemble pour améliorer la santé publique et l’instruction publique ».
Enfin, Mgr Escobar Ayala a lancé un appel à l’unité : « En tant que pays, nous devons être des personnes qui travaillent ensemble et non pas chacune de leur côté. La population d’un pays divisé ne peut construire un pays honnête et cohérent parce que, lorsque nous sommes divisés, nous ne pouvons aller de l’avant. D’autres personnes voudront nous soumettre pendant que nous combattons pour de petits problèmes particuliers ». Ces paroles doivent être interprétées comme se référant à la tension électorale qui augmente actuellement à l’approche des élections internes aux partis.
Le 8 décembre, Solennité de l’Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge Marie, tout le pays s’arrêtera pour célébrer cette fête mariale et toujours plus nombreux sont ceux qui se rendent en pèlerinage au Sanctuaire de Notre-Dame de Caacupé. Ville du Paraguay fondée en 1770, Caacupé est le chef-lieu du département de la Cordillère, siège du Diocèse homonyme et est considérée comme la capitale spirituelle du Paraguay, outre à être célèbre pour sa fête religieuse du 8 décembre. (CE) (Agence Fides 30/11/2017)
 

PDF