Pakistan

 
Pakistan - 28-Feb-2018
Promotion de la paix et de l'harmonie interreligieuse de la part des jeunes en vue d'un avenir de justice
« Les jeunes sont conscients de leur rôle et de leur contribution pour renforcer la communion, la paix et l’harmonie entre les jeunes des différentes religions au sein de la nation ». C’est ce que raconte à l’Agence Fides Vishal Anand au terme du rassemblement « Sommet de la jeunesse minoritaire 2018 » organisé ces jours derniers à Karachi, en province du Sindh par la Fondation Khadmeen Sindh et par le Conseil de la jeunesse hindoue du Pakistan. Y ont pris part plus de 400 jeunes hindous, chrétiens, sikhs, bahaï et musulmans qui ont participé activement à différentes activités, conférences, sessions et séminaires.

Kashif Anthony, coordinateur de la Commission Justice et Paix de Karachi, qui apprécie l’événement, déclare à Fides : « Il s’agit d’un effort merveilleux que d’unir les jeunes et de les encourager à jouer leur rôle vital dans la construction de la paix et de l’harmonie interreligieuse dans le pays et en particulier en province du Sindh. La paix et l’harmonie interreligieuse constituent une urgence de l’époque que nous vivons. Si les jeunes y croient et s’engagent en faveur de ses valeurs, l’avenir sera radieux et progressivement nous serons en mesure d’éradiquer la discrimination et l’intolérance de la société ».
Simon Naveed Gill, un jeune chrétien et activiste connu en faveur des droits fondamentaux a été récompensé pour son rôle actif dans la promotion des droits en question dans la ville de Karachi. Dans le cadre d’un entretien accordé à Fides, il affirme : « Les jeunes sont appelés à s’engager en faveur des droits fondamentaux et de la justice. Ils doivent prier pour ceux qui se laissent entraîner dans le radicalisme et le terrorisme. Qui sait ce qui est arrivé dans leur vie pour les avoir portés à rejoindre des groupes fondamentalistes et terroristes ? ».
Kailash Kumar Sarhadi, représentant de la communauté sikhe et Directeur de l’ONG Masterpeace Pakistan, qui est l’un des intervenants sur le thème de l’harmonie interreligieuse, déclare : « Il est urgent de motiver les jeunes des différentes religions, ethnies et cultures. Dans le pays, les jeunes représentent 67% de la population. Nous pouvons apporter un énorme changement si nous les guidons sur le bon chemin. Dans les principales villes du Pakistan, nous travaillons actuellement afin de promouvoir la paix et l’harmonie interreligieuse. La situation est encore à améliorer dans les zones rurales et dans les villages. Il faut un engagement commun pour éliminer la mentalité de haine et d’intolérance ».
Javed Nayab Laghari, Président de la Peoples Youth Organization – branche juvénile du Pakistan Peoples Party – a apprécié les efforts des organisateurs, promettant son soutien à des événements de ce genre. (AG) (Agence Fides 28/02/2018)
 

PDF