Congo Kinshasa RDC

 
Congo Kinshasa RDC - 12-Dec-2017
Sonner les cloches chaque jeudi soir pour demander l'application des Accords de la Saint Sylvestre
Sonner les cloches pour demander l’application des Accords de la Saint Sylvestre : telle est l’initiative prise par l’Association des Doyens et des Curés de l’Archidiocèse de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, à l’approche de l’anniversaire de la signature de l’accord du 31 décembre 2016. Les accords, atteints grâce à la médiation des Evêques congolais, visaient à surmonter l’impasse politique et institutionnelle après que les élections présidentielles n’aient pas été organisées malgré l’arrivée à échéance du second et dernier mandat du Président, Joseph Kabila, le 20 décembre 2016.

Les Accords de la Saint Sylvestre prévoyaient la constitution d’un gouvernement d’unité nationale chargé de préparer les élections présidentielles d’ici la fin de 2017. Entre temps, Joseph Kabila devait demeurer Président par intérim. L’exécutif constitué en mai 2017 ne comprend cependant pas une partie importante de l’opposition alors que, le 5 novembre, la Commission nationale électorale indépendante (CENI) a annoncé que les élections – présidentielles, législatives, provinciales et municipales – se tiendront le 23 décembre 2018 (voir Fides 06/11/2018), permettant ainsi à J. Kabila de demeurer encore au pouvoir pour au moins un an.
L’initiative des Curés veut répondre à l’appel lancé par les Evêques congolais qui, fin novembre, avaient lancé un appel en faveur du respect des Accords de la Saint Sylvestre. Les Evêques, prenant acte de la nouvelle date prévue pour les élections, avaient affirmé « être profondément déçus de se retrouver dans le même contexte de tensions qu’à la fin de 2016 » et avaient averti que « le peuple ne tolérera pas que cela se répète en 2018 » (voir Fides 28/11/2017). La Conférence épiscopale congolaise (CENCO) a réaffirmé la nécessité d’appliquer les ententes et demandé la tenue d’élections crédibles et transparentes dans un délais raisonnable.
Dans un message envoyé aux Paroisses, il est recommandé qu’à partir du 7 décembre, chaque jour, au terme de la Messe du matin, soit récitée la prière pour la nation, précédée de la lecture d’un extrait du Message de la CENCO publié en novembre. Il est en outre recommandé, à compter du 14 décembre, de sonner les cloches chaque jeudi à 21.00 pendant 15 mn, en invitant les fidèles à les accompagner dans les rues du son de leur klaxons et en faisant usage de sifflets, de vuvuzelas et de casseroles.
Le Comité de Coordination des laïcs (CLC) a, à son tour, lancé un ultimatum au Président Kabila qui expirera le 15 décembre, lui enjoignant de déclarer publiquement qu’il ne sera pas candidat à sa propre succession et d’appliquer les Accords de la Saint Sylvestre. (L.M.) (Agence Fides 12/12/2017)
 

PDF