Congo Kinshasa RDC

 
Congo Kinshasa RDC - 18-Jul-2017
Communiqué de la Conférence épiscopale condamnant l'enlèvement de deux prêtres
Deux prêtres congolais ont été enlevés dans la nuit du 16 au 17 juillet. Il s’agit des Pères Pierre Akilimali et Charles Kipasa, prélevés par des inconnus de la Paroisse Notre-Dame des Anges de Bunyuka, au sein du Diocèse de Beni-Butembo, dans la province du Nord Kivu, au nord-est de la République démocratique du Congo.

L’enlèvement des deux prêtres a été condamné par la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) qui, dans un communiqué, a dénoncé le climat d’insécurité régnant sur zone, rappelant aux autorités congolaises leur devoir de « garantir la sécurité des personnes et de leurs biens ». La CENCO a demandé aux forces de sécurité de « faire tout ce qui est en leur pouvoir pour libérer les deux prêtres des mains de leurs ravisseurs et pour démanteler le réseau criminel qui déstabilise la paix dans la région de Beni ».
Le communiqué rappelle en outre que, depuis octobre 2012, on est sans nouvelles du sort de trois religieux Assomptionnistes, les Pères Pierre Ndulani, Anselme Wasikundi et Edmond Bamutute, enlevés dans leur Paroisse Notre-Dame des Pauvres de Mbau, sise à 22 Km de Beni (voir Fides 22/10/2012).
« Les prêtres sont des hommes de Dieu qui consacrent leur vie pour le bien de la population, sans avoir d’agenda politique. Leur faire du mal signifie provoquer un dommage à l’ensemble de la communauté au sein de laquelle ils servent » souligne le communiqué signé par S.Exc. Mgr Marcel Utembi, Archevêque de Kisangani et Président de la CENCO.
Selon une note envoyée à l’Agence Fides par le CEPADHO, une ONG locale de défense des droits fondamentaux, les deux prêtres ont été enlevés par une dizaine d’hommes armés en tenue camouflée qui ont attaqué la Paroisse. Les assaillants ont roué de coups un certain nombre de séminaristes qui prêtaient service au sein de la Paroisse et volé deux véhicules et deux motocyclettes utilisées par les prêtres. Les deux tout-terrains ont ensuite été retrouvés dans les environs du parc national de Virunga. (L.M.) (Agence Fides 18/07/2017)
 

PDF