Brésil

 
Brésil - 31-Aug-2017
Suspension du Décret portant abolition de la RENCA après les pressions de l'Eglise et des environnementalistes
Un magistrat brésilien, Rolando Spanholo, a suspendu hier, 30 août, le Décret présidentiel qui avait éliminé les protections environnementales et rendait possible l’extraction minière à l’intérieur d’une vaste réserve sise dans la forêt amazonienne, la Réserve nationale de Rame et associés (RENCA).

Le Décret en question avait été rendu public la semaine dernière, provoquant les critiques acerbes de groupes environnementalistes internationaux et de l’Eglise (voir Fides 29/08/2017), qui avaient dénoncé des dommages incalculables pour l’écosystème et des conflits assurés entre mineurs et tribus indigènes.
Le magistrat affirme que le Décret n’a pas été précédé de l’autorisation nécessaire de la part du Congrès national, requise par la Constitution, et qu’il pourrait mettre en danger la protection de l’environnement et des communautés indigènes locales. (CE) (Agence Fides 31/08/2017)
 

PDF